• extrait de la préface - Cavanna - L'Assommoir - Zola

    Un petit extrait qui m'avait touchée, l'Assommoir de Zola, Préface de Cavanna :
    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>« Tu es vaillante, Gervaise mais tu es faible. Tu es sans défense devant la solitude, devant la volonté – ou l'inertie- des autres. Tu fonds à la moindre tendresse. Tu ne sais que travailler et te dévouer. Tu es de celles qui se font avoir. Et tu te feras avoir. La fatalité de ton destin est inscrite dés le départ.(.....).
    Gervaise, petite Gervaise, notre sœur, héroïne de misère que nous regardons se débattre contre la vacherie de la vie qui te guette, tapie derrière la porte, toujours prête à te bondir dessus, Gervaise que nous savons condamnée d'avance, et que nous verrons t'abandonner au malheur (...) Gervaise, naïve fille de la campagne qui crois qu'avec deux bons bras et du cœur à l'ouvrage on s'en sort toujours, Gervaise qui ne sais pas que ce manque de caractère qui fait de toi une « bonne fille » te livre sans défense à la vigilante méchanceté du monde, Gervaise qui ne sais ni amadouer les envieux ni leur clouer le bec (...) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :